ORIGINE : Belgique.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR : 13.03.2001.

UTILISATION : A l’origine chien de berger, aujourd’hui chien d’utilité (garde, défense, pistage, etc.) et de service polyvalent, de même que chien de famille.

CLASSIFICATION FCI : Groupe 1 Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). Section 1 Chiens de berger. Avec épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : A la fin des années 1800, on avait en Belgique une foule de chiens conducteurs de troupeaux, dont le type était hétérogène et les robes d’une extrême diversité. Afin de mettre un peu d’ordre dans cet état de choses, des cynophiles passionnés constituèrent un groupe et se laissèrent éclairer par le professeur A. Reul, de l’Ecole de Médecine Vétérinaire de Cureghem, que l’on peut considérer comme le véritable pionnier et le fondateur de la race.

C’est entre 1891 et 1897 que la race naît officiellement. Le 29 septembre 1891 se fonde à Bruxelles le « Club du Chien de Berger Belge » et la même année encore, le 15 novembre, le Professeur A. Reul organise à Cureghem un rassemblement de 117 chiens, ce qui permit d’effectuer un recensement et d’opérer un choix des meilleurs sujets. Les années suivantes on commence une vraie sélection, en pratiquant une consanguinité extrême sur quelques étalons. Le 3 avril 1892, un premier standard de race fort détaillé fut déjà rédigé par le « Club du Chien de Berger Belge ».

Une seule race fut admise, avec trois variétés de poil. Toutefois, comme on disait à l’époque, le Berger Belge n’était qu’un chien de petites gens, donc une race qui manquait encore de prestige. Par conséquent, ce n’est qu’en 1901 que les premiers Bergers Belges ont été enregistrés dans le Livre des Origines de la Société Royale Saint-Hubert (L.O.S.H.).

Au cours des années qui suivaient, les dirigeants de la cynophilie bergère belge se mettaient avec ténacité à la tâche pour unifier le type et corriger les défauts. On peut dire que vers 1910 le type et le caractère du Berger Belge étaient déjà fixés.

Au cours de l’histoire du Berger Belge, la question des diverses variétés et des couleurs admises a donné lieu à beaucoup de controverses. Par contre, en ce qui concerne la morphologie, le caractère et l’aptitude au travail, il n’y a jamais eu de désaccord.